Moustique tigre en Essonne, adoptez les bons réflexes

Moustique tigre en Essonne, adoptez les bons réflexes
22 Mai 2018

Le moustique tigre (aedes albopictus) est un moustique originaire d’Asie, de petite taille, noir avec des rayures blanches sur l’abdomen et les pattes. Il est urbain, vit proche de l’homme, dans des gîtes anthropiques (soucoupe d’eau, eau stagnante…) Il s’est implanté en France hexagonale au début des années 1990. Depuis, il n’a cessé d’étendre son territoire de colonisation, du sud vers le nord. Au début des années 2000, celui-ci a été repéré en Île-de-France, et y est maintenant installé, dans la majorité des départements franciliens.
On considère que ce moustique est installé depuis environ trois ans en Essonne au regard des prospections mises en oeuvre suite à des signalements citoyens et du contrôle du réseau de pièges pondoirs installés dans le département. Celui-ci est vecteur de maladies (arboviroses) telles que le chikungunya, la Dengue ou le Zika. Cependant, une présence avérée de moustiques ne signifie pas une augmentation de cas de maladies, mais une augmentation du risque de circulation des virus. Le département de l’Essonne est en niveau 0b, ce qui signifie que le moustique est présent mais non actif.
Afin de maintenir un niveau 0 et de prévenir une éventuelle expansion de la zone colonisée, un certain nombre de mesures citoyennes peuvent être mises en place. La suppression de point d’eau stagnante, afin de supprimer les sites pouvant devenir des gîtes larvaires mais aussi le développement du signalement citoyen via la plateforme internet http://www.signalement-moustique.fr/ sont les deux mesures phares de prévention et de détection du moustique tigre.
Pour éliminer les larves de moustique il faut :
1° / éliminer les endroits où l’eau peut stagner : petit détritus, pneus usagés, encombrants, déchets verts
2° : changer l’eau des plantes et des fleurs une fois par semaine ou supprimer les soucoupes des pots de fleurs, remplacer l’eau des vases par du sable humide.
3° / vérifier le bon écoulement des eaux de pluie et des eaux usées et nettoyer régulièrement gouttières, regards, caniveaux et drainages
4° / couvrir les réservoirs d’eau avec un voile moustiquaire ou un simple tissu : bidons d’eau, citernes, bassins
5° / couvrir les piscines hors d’usage et évacuer l’eau des bâches ou traiter l’eau (eau de Javel, galet de chlore…)
Pour éliminer les lieux de repos des moustiques adultes, pensez à : débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies, élaguer les arbres, ramasser les fruits tombés et les débris végétaux, réduire les sources d’humidité (limiter l’arrosage), entretenir votre jardin.

Partager

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com